En triant nos déchets, ce sont chaque année près de 800 tonnes d'emballages, de verre et de papier qui sont détournées de l'incinération.

Logo Adelphe Pour assurer le recyclage des déchets collectés sur les Collines du Léman, la communauté de communes a signé un contrat de valorisation des emballages ménagers avec la société Adelphe en 2004.

 

Les soutiens financiers

Adelphe participe financièrement au développement de la collecte sélective et de la valorisation des déchets d'emballages ménagers.
Ces soutiens sont dans leur majeure partie des soutiens à la tonne triée et valorisée. D'autres soutiens sont prévus pour la communication et l'optimisation des coûts.

La reprise des matériaux

La communauté de communes bénéficie de solutions de reprise apportant une garantie de débouchés et des recettes en relation avec la valeur économique des déchets d'emballages triés.
A cette fin, Adelphe a conclu des accords avec les filières de matériaux (ARCELOR pour l'acier, la CSVMF pour le verre, FAR pour l'aluminium, REVIPAC pour le carton et VALORPLAST pour le plastique).

Un contrôle qualitatif permanent

Une fois par mois, le centre de tri effectue une caractérisation des emballages ménagers : il prélève 35 kg de déchets d'une benne qui a réalisé une collecte sur les Collines du Léman et en analyse manuellement le contenu. Cela permet un suivi qualitatif de la collecte.
Par ailleurs, cela contribue à fixer les montants des aides de l'Adelphe à la tonne triée : plus il y a d'erreurs de tri, plus des pénalités financières sont appliquées. A l'inverse, plus le taux d'erreur est faible, plus les compensations financières versées à la communauté de communes sont élevées.

 
Territo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales