Il ne faut jamais jeter de lingettes – du type de celles utilisées pour le ménage ou encore pour la toilette de bébé - dans les toilettes ! Non biodégradables, elles bouchent régulièrement les réseaux d'assainissement. Les lingettes, qui ne sont pas recyclables, doivent donc impérativement être jetées dans la poubelle.

Vous êtes ici : Tourisme-Loisirs |  Patrimoine |  La plâtrière d'Armoy | 

Plâtrière d'Armoy La plâtrière est un élément incontournable du patrimoine industriel et technique des Collines du Léman. Ses ruines font l'objet d'une restauration progressive.
Les rives de la Dranse, sur la commune d'Armoy, abritaient un important gisement de gypse (pierre à plâtre). Celui-ci fut exploité à partir de 1844 par une société à capitaux suisses, fondée par le baron Saladin de Lubière.
Les carrières de gypse, à ciel ouvert, fournissaient une matière première de qualité. La rivière alimentait une machine hydraulique mettant en marche trois meules à broyer. Puis les gypses étaient cuits au coke.
De 1844 à 1854, la production était transportée par une petite voie ferrée aboutissant à Vongy, avant d'être chargée sur les barques du Léman. Par la suite ils furent conduits directement par des chars à chevaux et l'embarquement était effectué au château de Montjoux à Thonon.
En 1865, cette plâtrière de renommée comptait parmi les plus importantes de France.
En 1873 un important mouvement social secoue l'usine : les 100 ouvriers demandent une augmentation de salaire et une diminution du travail. Ils firent grève durant plus d'un mois, sans obtenir gain de cause.
En 1888, la crue de la Dranse provoque de nombreux dégats.
En 1925, une ligne électrique est installée, mais l'usine ferme définitivement en 1934, son exploitation étant devenue trop onéreuse. En 1975, la commune rachète les terrains aux Plâtrières de l'Est.

Accès

La plâtrière est accessible depuis les rives de la Dranse ou depuis le chef-lieu d'Armoy. Néanmoins son accès est encore peu sécurisé (aménagement en cours du sentier existant).

 
Territo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales