La communauté de communes propose un service de portage de repas : celui-ci s'adresse aussi bien aux personnes de plus de 65 ans, qu'aux personnes atteintes d'un handicap, titulaires de l'allocation adulte handicapé, ou encore de retour d'une hospitalisation.

Un peu d'histoire

Saint François de Sales C'est aux environs du 11ème siècle que la colline d'Allinges, par sa position géographique stratégique, fut fortifiée. Les deux forteresses auraient été édifiées par deux branches distinctes de la famille d'Allinges.
C'est au 13ème siècle qu'apparaissent les termes d'Allinges Neuf et d'Allinges Vieux pour les désigner. A cette époque, la seigneurie est divisée entre la Maison de Savoie, maîtresse de Château-Neuf, et celle de Faucigny, maîtresse de Château-Vieux. De 1268 à 1355, les deux seigneuries rivales se défient mutuellement. Au terme de ces longues années d'affrontement, les Comtes de Savoie demeurent seuls maîtres des deux châteaux. Allinges-Vieux est alors progressivement délaissé au profit d'Allinges-Neuf.
Après l'invasion bernoise en 1536, le Chablais devient protestant. Allinges doit accueillir les prédicants chargés d'instaurer le nouveau culte. Saint-François-de-Sales arrive au Château des Allinges en 1594, avec pour mission la reconversion des chablaisiens au catholicisme. En 1600, sous Henri IV, après la reprise de la guerre avec le Genevois, le fort d'Allinges capitule. S'y installe une garnison française, dont le chef est le gouverneur du Chablais, le baron d'Hermance.
Lorsque la guerre éclate de nouveau entre Louis XIV et Victor Amédée II, la forteresse est reconquise par le souverain savoyard qui la démantèle, en 1703, faute de pouvoir la défendre. Seule l'abside de la Chapelle romane échappe à la destruction. Celle-ci abrite une fresque du 11ème siècle classée monument historique. Elle compte parmi les plus anciennes peintures murales de Savoie. Acheté par l'évêché en 1838, Château Neuf est alors cédé à la congrégation des missionnaires de Saint-François-de-Sales.
En 1972 est créée l'Association de Sauvegarde des Châteaux des Allinges. Celle-ci mène un travail de défrichage, d'entretien et de consolidation des ruines.

Territo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales